Il m'avait envoyé des sms deux ou trois fois pour me demander si j'étais disponible ces dernières semaines, et je n'étais pas disponible. Disponible pour quoi? Pour faire des choses de grandes personnes. Ce mec c'est le mec musclé, un physique impressionnant laissant deviné une pratique intensive du sport, ce mec je l'avais rencontré il y a quelques temps dans un sauna. C'était un plan à sens unique, monsieur se laissait faire, un plan "br*nle, s*ce" à sens unique, plan à sens unique que je ne pratique quasiment jamais. Ce plan m'avait laissé un souvenir un peu bizarre, mais la teub était impressionnante, 20 centimètres de bonheur.Cette fois-ci je suis disponible. Il faut dire que son sms tombe à pic, j'ai une envie de sexe et je viens de regarder un site internet assez chaud. Il me propose de venir le s*cer et le br*anler, j'accepte la proposition. Il m'indique son adresse. Une heure plus tard je sonne à l'interphone. Je rentre dans son appartement. Il me propose de boire quelque chose, je ne prends rien. On discute pendant qu'il boie son verre. Sa bisexualité que j'avais devinée est confirmée. Nous sommes assis sur le canapé dans le salon et il me dit "on peut commencer".
J'endosse donc mon rôle de salope, je caresse son entrejambe. Il enlève son pantalon. Je caresse de nouveau son entrejambe, puis il enlève son shorty, et je découvre son membre nu qui est en début de turgescence. Il devient rapidement gonflé à bloc et j'admire la beauté de la chose, magnifique teub. Il est assis sur le canapé, je suis à genoux sur le parquet, je suis entre ses jambes et je m'occupe de ce fruit défendu, dont je n'arrive bien sûr pas à prendre tout en bouche vu la longueur du truc. Je me régale.
Je m'occupe de lui depuis une demi heure, il enlève son tshirt, il est maintenant entièrement nu sur le canapé, et moi toujours à genoux à faire des trucs avec ma bouche et/ou ma main. Je sens qu'il va venir. Il ne se touche pas, ses mains n'ont pas touché, comme la dernière fois, sa teub. Je fais des vas et viens sur sa teub avec ma main. Je sens que sa teub va exploser. Sa respiration trahit une éjaculation imminente. Ce qui devait se produire arrive: il jouit. Des jets très puissants, plusieurs jets. Une éjaculation bien liquide, abondante, propulsée sur le haut de son torse et sur le canapé. Ce jutage est très joli, les pornostars devraient en prendre de la graine. Il doit avoir un périnée bien musclé pour avoir des jets si puissants.
Il me donne de quoi nettoyer ma main qui l'a astiquée et qui a donc du foutre dessus. Il nettoie également le sperme qu'il a sur lui, sur le canapé, et nous apercevons également du sperme sur le mur... Un des jets a atteri sur son mur, il a donc balancé son sperme à plus de 1 mètre de hauteur.
Je rentre chez moi, j'ai passé un moment sympa même si ce moment n'est pas non plus mémorable vu que j'ai fais des choses beaucoup plus jouissives sexuellement. Là c'est un plan à sens unique, donc mon plaisir est satisfait à 50% seulement. C'est une bonne teub, mais c'est une sensation bizarre: il me manque quelque chose, pas l'habitude des plans à sens unique. Ca m'est déjà arrivé de ne rien faire comme lui (style un mec vient me p*mper quand je suis allongé sur ma serviette en été près de la mer), mais jouer le rôle inverse je n'en ai pas l'habitude. Bref ça ne me ressemble pas, ce n'est pas moi d'où cette sensation bizarre le lendemain.
Justement. Le lendemain, seixe heures après son éjac à laquelle j'ai contribué, je reçois de nouveau un sms de ce mec: "Salut. Dispo aujourd'hui?". Je suis étonné, je ne m'attendais pas à recevoir si tôt un sms de sa part. Il veut encore que je vienne chez lui m'occuper de sa teub alors que ça ne fait pas 24 heures que je suis passé. Il est insatiable! Je décline l'invitation, j'ai d'autres choses de prévu et j'avoue que l'envie n'est pas présente, et puis je suis pas une pute non plus. Bref avoir ce rôle c'est vraiment pas moi, mais il faut bien faire des expériences, pas envie de renouveler... pour l'instant ;)