anthonygaylife, le blog d'anthonygay

LA MAGIE DES PLAGES GAYS

plage_nuL'été est propice à la multiplication des relations sexuelles avec des partenaires multiples, en cause: la chaleur, le soleil, les hormones qui bouillonnent, les mecs en ptites tenues voire carrément nus, les vacances... En été la tendance pour les mecs, célibataires ou couples, désireux de se taper des mecs facilement est de se rendre sur des plages gays. Pour trouver ces dernières, c'est soit y être amené par quelqu'un qui connaît déjà, soit le bouche à oreille, soit en les cherchant soi-même puisqu'elles sont répertoriées sur internet et dans certains guides communautaires. Il faut déjà savoir qu'elles sont éloignées des centres des stations balnéaires afin que le public familial n'y accède pas, ces plages sont ainsi parfois "introuvables" du premier coup... mais quand on veut vraiment les trouver on les trouve. Le sexe facile et la sensation de relâchement des contraintes imposées par les normes hétérosexuelles font de ces plages un peu spéciales des "paradis gays": un espace où il est pleinement possible d'assumer son orientation sexuelle et de prendre son pied au soleil. Certains couples de mecs y vont juste pour y être tranquilles (pas de gosses qui crient etc...) et bronzer entre mecs (et mater par la même occasion...) sur la plage tandis que d'autres couples franchiront le pas et prendront du plaisir avec un troisième partenaire d'un jour. Personnellement je trouve que quand on a goûté aux plages gays, les autres plages traditionnelles paraissent de suite fades et sans intérêt: sur une plage gay il y a possibilité de rencontrer un ou plusieurs mecs et de consommer sur place (ou à défaut de pouvoir mâter des mecs qui aiment les mecs, ou même voir des mecs qui se tapent des mecs sur place...), il y a donc un intérêt majeur. Quand j'étais petit, je faisais des châteaux de sable à la plage, il y avait un intérêt majeur à faire ça; maintenant que je suis grand et que je ne fais plus de châteaux de sable, j'ai remplacé cette activité ludique par une autre plus adulte: la drague à la plage.  Vous l'aurez compris, je recommande.
Pablo_Morais_a_009

QUESTIONS SUR LES PLAGES GAYS

1) Les plages gays m'intéressent mais j'ai un blocage: la peur de me faire surprendre en plein ébat ou tout simplement nu, la plupart de ces plages n'étant pas légalement naturistes et baiser en nature étant un acte répréhensible...
Effectivement, la plupart des plages gays ne sont pas officiellement naturistes, et c'est juste une "tolérance" de la mairie. Pour ce qui est de se faire prendre par les forces de l'ordre en "pleine action" c'est un risque qui existe. Je n'en ai jamais vu, et si ça avait été le cas je ne serais jamais retourné à cette plage. Je pense que le risque est comparable à celui de se faire prendre en pleine action avec un mec dans la maison de tes parents, ces derniers étant en vacances et revenant plus tôt que prévu. Il faut donc être vigilant, mais quand tu baises en nature tu es vigilant, tu regardes un peu partout pendant l'acte et tu es attentif au bruit aux alentours, tu ne penses pas vraiment à te faire prendre par des forces de l'ordre mais par des promeneurs égarés que tu ne voudrais pas choquer.
0708112
2) Baiser sur une plage? J'ai du mal à imaginer cela: c'est pas discret à moins d'être que deux sur une plage?
En général, l'action n'a pas lieu directement sur la serviette étalée sur la plage près de l'eau (même si je l'ai déjà fait l'an dernier), l'action se déroule dans les dunes, dans des bosquets, sur des collines, derrière des rochers, dans des grottes, derrière des buissons etc... Cependant quand la plage se vide en début de soirée, ça peut se passer sur la plage.
3) Je n'ose pas me foutre à poil devant tout le monde, une plage gay c'est donc juste pas possible...
Une plage gay est majoritairement naturiste, mais pas exclusivement. Une plage gay est mixte en général. Un bon compromis peut être d'être à poil sur sa serviette, et quand tu te déplaces tu mets ton maillot de bain, à recommander d'ailleurs sur les plages non officiellement naturistes.
INVITATIONS_062212_018
4) Une plage gay peut-elle aboutir sur autre chose qu'une relation sexuelle d'un jour? Peut-on y trouver "l'amour"!?
Tu vas croiser des mecs qui aiment les mecs, la plupart du temps c'est pour des plans, mais j'y ai déjà rencontré un mec avec qui j'ai eu une relation sérieuse.
5) Plage gay rime avec sexe à plusieurs?
C'est une possibilité, le sexe à plusieurs étant très prisé chez les gays ils ne s'en privent donc pas dès que l'occasion se présente. Il est indéniable que les plages sont un endroit catalyseur pour ce genre de pratique. Les plans à trois sont assez fréquents, deux mecs qui s'amusent sexuellement et un mec qui arrive mater et qui se rejoint à la partie, et voilà vous avez un plan à trois.
3_plage
Avoir des relations sexuelles en nature en été près de la mer au soleil est une expérience inoubliable pour tous ceux qui aiment la plage et le sexe. Aller sur une plage gay c'est donc avoir parfois de très bonnes surprises (se taper un super bomec inconnu, se joindre à un duo en pleine action...), c'est aussi profiter du calme, de la mer et du soleil, bref dans tous les cas c'est passer un bon moment donc pourquoi s'en priver!

Crepuscular_rays_at_Sunset_near_Waterberg_Plateau
En complément à cet article, tu peux lire ou relire:
Aller sur une plage gay naturiste (6 conseils)
Plan à trois: comment ça marche?

En savoir plus sur le littoral dédié aux gays: A la recherche du paradis perdu, pratiques et représentations du littoral des touristes gays (Jaurand, Leroy; 2008)
ete2012_1

 

Posté par anthonygaylife à 14:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

ALLER SUR UNE PLAGE GAY NATURISTE

ac09220901

Aller sur une plage gay fait partie du b.a-ba du gay. C'est une expérience à faire au moins une fois. Voici quelques petits conseils perso:

1) Se renseigner sur internet sur la plage en question
Vous trouverez sur internet des infos pour vous rendre à la plage gay que vous avez choisis. Mais attention, les indications sur l'itinéraire sont parfois vagues et c'est fait exprès afin de dissuader les hétéros de base. D'une manière générale, une bonne plage gay n'est pas facile d'accès: il n'y a pas le parking bitumé, ni le bar et le glacier en haut de la plage... au contraire, la plage gay est retirée, il faut souvent beaucoup marcher, voir descendre des falaises dans des petits chemins dangereux. Le plus souvent, les plages gays naturistes jouxtent les plages hétéros naturistes et les plages normales dites plages textiles, espacés par des rochers ou des étendues de sable.C'est rare de la trouver du premier coup. Mais quand vous voyez les mecs à poil, c'est bon, vous y êtes et vous avez le smile.

2) Bien choisir sa place pour étaler sa serviette
Bien choisir sa place est primordial.  Si vous avez un peu les boules de vous foutre à poil parce que c'est la première fois, vous pouvez commencer par étapes, vous vous installez à côté de la plage gay en restant avec le maillot et vous irez en repérage vous ballader au bord de la mer sur la plage gay (ne pas aller mâter tout près des serviettes ça ne se fait pas, vous êtes en maillot). Si vous avez de l'assurance, choisissez une place avec une bonne vue sur la mer sur de charmants garçons, c'est toujours plus agréables d'avoir des voisins sympas à regarder. Les plages gays sont multigénérationnelles, il y a donc des personnes de tous âges. Avoir un septuagénaire  dans son voisinage, ne vous fera peut-être pas fantasmer, mais ça peut s'avérer utile, c'est une assurance: les personnes plus âgées sont en général de bons citoyens, si quelqu'un s'approche de vos affaires en votre absence, il n'hésitera pas à s'interposer; de plus si vous avez un soucis de santé, il sera là aussi.

3) Mettre de la crême solaire
Voir tous ces mecs à poil ne doit pas vous faire oublier les bases de la plage: se protégér du soleil avec une crême adaptée. Et n'oubliez pas d'en mettre sur votre teub et sur vos fesses.

4) Avoir un maillot avec soi (ou un sous-vêtement)
Beaucoup de plages gays naturistes ne sont pas officielles: le nudisme est juste toléré. S'il n'y a pas un panneau de la mairie affichant clairement qu'il s'agit d'une zone dédiée au nudisme, ça veut dire que vous êtes sur une plage naturiste non officielle, il est donc préférable d'avoir son maillot près de soi au cas où, même si je pense que les chasses aux nudistes n'existent plus comme on le voyait dans Le Gendarme de Saint Tropez.

5) Si vous cherchez plus que le soleil...
Les plages gays sont bien sûr un endroit privilégié pour la drague. La plage c'est déjà à la base un endroit romantique, vous êtes apaisés dans un cadre superbe et il y a des garçons trops mignons qui aiment les garçons comme vous tout autour de vous... un exemple: vous allez vous baigner et le mec qui vous mâtait vous emboîte le pas: il y a moyen d'engager la conversation. La plage c'est aussi la chaleur, et la chaleur + des mecs tous nus, ça fait frétiller les hormones. Selon la configuration de la plage, votre après-midi ne s'arrêtera peut-être pas à du simple mâtage de bogosses, il y a en effet moyen de consommer sur place. Tout dépend de la plage, la présence de rochers ou de grottes est générallement propice à des turluttes improvisées.

6) La fin de plage
On ne rentre pas à poil juste qu'au parking. On se rhabille, à la limite on reste torse nu. Il peut se passer des trucs à la fin de la plage gay, un mec qui n'osait pas s'approcher de vous sur la plage peut franchir le pas et vous filer son numéro ou alors des regards persistants échangés avec d'autres mecs peuvent déboucher sur un plan dans les dunes. Bref une plage gay peut être riche en surprises...

mer251

Posté par anthonygaylife à 17:30 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

vendredi 24 janvier 2014

QUE FAIRE EN HIVER?

En période hivernale il ne fait pas bon se promener cul nu sur les plages naturistes, mais c'est plutôt l'occasion d'aller se détendre dans un sauna. En général on y prend également du plaisir.
Rappel pour ceux qui sont tentés mais qui hésitent à franchir le pas de la porte d'un sauna gay: ALLER AU SAUNA GAY: MODE D'EMPLOI

calendrier_john_hart_09

Posté par anthonygaylife à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 21 janvier 2014

LE FILM "YSL" DE JALIL LESPERT ET LE LIVRE "LETTRES A YVES" DE PIERRE BERGE

Le film "Yves Saint Laurent" avec Pierre Niney, dans le rôle éponyme, et Guillaume Gallienne, dans le rôle de Pierre Bergé, est un film époustouflant qui est très touchant. La prestation de ces deux acteurs est tout simplement remarquable. Yves Saint Laurent et Pierre Bergé étaient faits pour se rencontrer, c'est comme si c'etait écrit, une histoire bouleversante. Vous avez aimé le film, je vous conseille la lecture de "Lettres à Yves".

"Lettres à Yves"(2010) est un livre écrit par Pierre Bergé au cours de l'année qui a suivi la mort de son compagnon. Un livre émouvant qui raconte ce qu'a été la relation de ces deux hommes avec l'alcool et la drogue dans lesquels Yves Saint laurent avait sombré et la lutte incessante de Pierre Bergé pour essayer de sauver son ami des abîmes dans lesquels il s'enfonçait. Ils se sont aimés, souvent trompés, mais ils sont toujours restés ensemble car au dela de l'amour physique, il y avait la force de l'amitié capable de résister à toutes les difficultés.

"L'homosexuel se cherche dans l'autre, s'affronte lui même, et parfois se trouve"
("Lettres à Yves", 2010, P.BERGE).

dejeunesgensmodernes_lamour_fou_ysl

 

Posté par anthonygaylife à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 20 janvier 2014

VELU

futdio

Posté par anthonygaylife à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 19 janvier 2014

GAY VS HETERO: UNE VRAIE DIFFERENCE, NOTRE RAPPORT AU SEXE

Dans mon univers professionnel, je côtoie plusieurs mecs de différents âges dont la plupart sont casés. Avec des femmes bien sûr. Parler de sexe est un sujet qui revient régulièrement, c'est un sujet universel qui a le mérite de dérider les gens et de détendre l'atmosphère, mais derrière ces propos à connotation sexuelle je devine que cela cache une certaine frustration sexuelle: ces mecs se tapent la même nana respective depuis des années voire des décennies, donc ce ne doit pas être aussi "fun" qu'au début, vous en avez sans doute fait l'expérience si vous avez été en couple: au début c'est très sexe puis la fréquence et l'envie d'activité sexuelle avec votre partenaire sont moins intenses et diminuent, une certaine lassitude s'installe, c'est la plupart du temps comme cela, c'est statistique, et du coup on a envie d'autre chose et on est attiré par d'autres personnes, mais on s'interdit de sauter d'autres personnes le pas... dans la majorité des cas (exception faite quand on est Président de la République bien entendu). Dans la majorité des cas donc. Mais il y a bien sûr l'infidélité. Infidélité qui existe chez les hétéros parfois, et chez les gays... souvent!

Et oui, les statistiques sont formelles, les gays sont plus infidèles que les hétéros. Et cette infidélité, quand elle existe, dans les couples gays est parfois acceptée par les deux partenaires et ça ne pose aucun problème, ou alors parfois c'est secret à l'image la plus répandue de l'infidélité hétérosexuelle. Je pense qu'à la base, tous les mecs, hétéros comme homos, sont des obsédés sexuels, mais que beaucoup d'hétéros se mettent des barrières, freinent leurs pulsions sexuelles animales pour rester bien insérer dans la société (certains hétéros ne s'en préoccupent pas trop à l'image de DSK par exemple...) et conserver une harmonie familiale (la plupart des hétéros sont pères, donc dès qu'il y a des enfants le plaisir de la chair et le sexe passent en second plan); par contre pour nous les gays j'ai l'impresion qu'on a vraiment du mal à mettre un frein sur nos pulsions sexuelles et ainsi à multiplier les partenaires que l'on soit célibataire ou en couple.

En effet nous sommes moins nombreux mais nous arrivons quand même à nous trouver et à multiplier les partenaires et nous avons le plus souvent la particularité d'aller droit au paquet au but: le sexe. Parfois il n'y a même pas besoin d'ouvrir la bouche pour parler mais seulement d'ouvrir la bouche pour faire autre chose... ou bien seulement d'ouvrir sa braguette ou de baisser son pantalon, bref on ne s'encombre pas de certaines formalités, on est souvent plus préoccupé par la taille du zgeg du mec que par son prénom... et on zappe certaines étapes classiques utilisées par beaucoup d'hétéros (style à aller au restau avec le partenaire avant pour "se connaître" avant de passer aux choses sérieuses).

Les scènes et les situations dans les films pornos hétéros traditionnels sont plus souvent des fantasmes, davantage des rêves qui ne se réalisent pas dans la vraie vie. Tandis que les scènes dans les films pornos gays classiques sont plus souvent réalisables, ça montre une chose: on est plus libérés sexuellement, on se met moins de barrières sexuellement, la société se chargeant de nous en mettre d'autres de diverses natures par ailleurs. Faire un plan à trois, étant célibataire ou en couple, est assez commun entre gays, il en est autrement chez les hétéros. On semble donc plus "ouvert" sur certaines pratiques sexuelles, on a moins de tabous à ce niveau là.

Loin de moi l'idée de faire un portrait stéréotypé des gays aujourd'hui, mais force est de constater, même si cette image peut déranger certains gays, que notre réputation d'être très branché sur le sexe est vérifiée la plupart du temps. Nous sommes plus infidèles que les hétéros, nous avons un nombre hallucinant de partenaires dans une vie par rapport aux hétéros, nous pouvons facilement avoir une relation sexuelle imprévue avec un ou des inconnus, et nous avons moins de tabous sexuellement. Et nous avons aussi malheureusement 200 fois plus de risque de choper le sida que les hétéros... donc N'OUBLIER PAS DE VOUS PROTEGER pour continuer à vous amuser sans soucis!

Posté par anthonygaylife à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 1 janvier 2014

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2014!

Posté par anthonygaylife à 10:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 25 décembre 2013

BYE BYE 2013!

Début 2013 j'ai rencontré un joli mec intelligent qui avait quasiment mon âge. Lors de ce premier rendez-vous, la pluie commence à tomber de manière imprévue et il m'abrite avec son parapluie, premier geste simple mais attendrissant de sa part qui révèlait déjà un côté attentionné et protecteur. Il semble très intéressé par moi, et son attitude maladroite et timide est très attendrissante et me rappelle des mecs qui ont été attirés par moi par le passé. Il me propose quelques jours après ce premier rendez-vous d'aller manger dans un restaurant, j'accepte avec plaisir. Quelques heures avant ce deuxième rendez-vous, il se décommande et souhaite reporter la soirée la semaine suivante. Mais il n'y a rien eu. Une petite déception de ma part donc. Je pense que ne pas avoir fait mon coming out était une des raisons qui l'ont poussées à stopper le contact. Plusieurs semaines plus tard, il refait surface et m'invite chez lui dans son superbe appartement en milieu d'après-midi, deux jours avant que je parte en voyage, il m'explique qu'il n'avait plus donné signe de vie parce que sa rupture avec son mec, relation de plusieurs années, était fraiche. Son appartement est magnifique, il est vrai que son métier est hautement prestigieux, peut-être trop d'ailleurs par rapport au mien qui est plus basique, ce qui peut être une des raisons de son refus de me revoir au début. L'objectif du rendez-vous n'est pas vraiment clair, mais il y a un sous entendu, ça serait plutôt un rendez-vous sexuel. Mais moi je parle beaucoup ce jour là, sans doute à cause du bon verre de wisky que j'ai bu avant de le rencontrer pour me "déstresser", et je me rends compte que je n'ai pas vraiment digérer le fait qu'il m'ait laissé plusieurs semaines sans nouvelles, donc je ne suis pas en condition pour ouvrir ma braguette et m'amuser sexuellement avec lui. J'ai un peu de mal à partir, et mon départ sera du coup un peu précipité, le soir arrivant il me proposait de commander une pizza et de choisir un film en VOD, ce que j'acceptais avant de refuser cinq minutes plus tard, bref du n'importe quoi de ma part. Suite à cela, plus de nouvelles malgré une carte postale de ma part tout de même. Ce mec était médecin, et j'imaginais déjà qu'annoncer à ma mère que j'étais amoureux d'un médecin aurait facilité mon coming out. Mais moi ce mec me plaisait et non pas à cause de sa profession, qui est en fait un inconvénient du fait que c'est un métier prenant, mais parce qu'il me plaisait physiquement (visage doux) et intellectuellement sans parler de sa gentilesse. 


Vers fin 2013, j'ai aperçu quelqu'un que j'avais croisé dans les dunes cet été alors que j'étais nu avec deux mecs nus également, mon ex mari. Là il ne m'a pas vu. Moi je l'ai vu mais pas lui, dès que je l'ai vu j'ai pris la fuite en courant (réellement), je ne voulais pas lui parler. Je l'ai vu arrivé dans un bois qui est un lieu de drague. Ce fut une réelle surprise, il venait seul dans un lieu de drague. Lui, le couple modèle avec son mari, venait dans un lieu de drague dans le but de tromper son mari en cachette. Finalement, tout ne va pas si bien comme il me le prétendait dans leur couple. Je l'entends encore me dire "c'est super sur tous les points" avec son mec. Je constate qu'au fil des années, ça semble avoir changé... et vous savez quoi? Ca me réjouit! Je suis super content, ça m'a donné une patate de découvrir cela, un truc de dingue, c'est un peu comme une revanche. J'avais depuis longtemps l'image de mon ex mari qui avait trouvé le bonheur parfait avec un mec, l'image un peu du couple idéal alors que moi je n'arrivais pas à avoir une relation stable avec quelqu'un. Eh bien finalement ce couple parfait c'est du vent! L'un trompe son mec et l'autre est cocu. Vous ne pouvez pas imaginer la joie que cela procure de savoir ça! C'est un peu une revanche sur la tristesse que j'avais eue quand j'avais appris que mon ex mari était avec un mec (voir ici) et que moi j'étais comme seul au monde.

Posté par anthonygaylife à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Fin »