anthonygaylife, le blog d'anthonygay

BON ETE

BON ÉTÉ À TOUS!

Et protégez-vous...

Posté par anthonygaylife à 20:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

LES BOYS S'AMUSENT EN ETE

pool
gh89
Gabriel__Mano_Martinez_Homotography_1
pitsface9999sisisisisissiieisidiieirrttt
SKINNY_DIPPING___052012_0006
champagne
3uzwemt454pidz345klo04jvn184762152011814

Posté par anthonygaylife à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

200 FOIS PLUS

65wn

On associe souvent à l'homosexualité une sexualité débridée et de nombreux partenaires (on est moins nombreux mais on arrive cependant à avoir des partenaires multiples facilement, sans doute parce qu'on enlève plus facilement nos "barrières sexuelles" que ne le font les femmes vis à vis des hommes parce qu'elles ont peur de passer pour des salopes), c'est parfois vrai mais il ne faut pas généraliser (les clubs échangistes libertins hétéros existent aussi etc...). Cependant être homo c'est être statistiquement inégal devant une maladie sexuellement transmissible lourde et irréversible (une fois chopée cette maladie, tu ne peux pas t'en débarrasser): en effet si tu es homo tu as 200 fois plus de risques d'attraper le sida qu'un hétéro, c'est statistique. La solution face à cette statistique moche, c'est bien sûr de se protéger, à savoir utiliser des préservatifs lors des pénétrations et ne pas prendre de sperme dans la bouche (comme on le voit souvent dans les pornos gays d'aujourd'hui), même si ton partenaire du moment pense être clean (parce que certaines personnes sont malades sans le savoir et sans que ça se voit).

birds4
pictorial004

Posté par anthonygaylife à 11:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

UN PLAN A 4 POUR CHANGER!

Le temps n'est pas prévu très estival pour cet après-midi, mais je trouve le temps sympa pourtant, ce qui me permet d'envisager une plage. Je me renseigne sur le site de météofrance afin de savoir sur quelle plage le temps sera le mieux et le plus chaud. Je prépare mes affaires et je me casse pour un trajet de plus de trois quart d'heure. Je m'arrête faire de l'essence, la pompe me dit merde, j'ai beau taper sur les touches elle fait comme si je n'étais pas là. Je me barre de cette station à la con, je m'arrête à quelques mètres près de conteneurs de recyclage, pour y déposer un sac rempli de fringues dont je veux me débarrasser. C'est une benne emaüs, il faut avoir la poignée de la trappe vers soi pour pouvoir y déposer son sac, je la ramène donc vers moi et voilà que plein de flotte tombe sur moi!! De la pluie s'était accumulée, et je suis le couillon à l'âme charitable qui pense à son prochain en donnant mes fringues qui s'est fait arroser. Cet endroit est maudit, je décide suite à ces micro-événements contrariants et en voyant le ciel qui me paraît douteux vers où je vais à la plage, de faire demi tour et de rentrer chez moi, je m'arrête entre temps à une autre station. Et puis après avoir fait le plein je change encore d'avis et je vais à la plage prévue (parfois je suis du genre indécis!). Je suis arrivé, le temps est conforme aux prévisions "quelques éclaircies", j'espère donc me taper un mec à défaut de parfaire mon bronzage. Il n'y a pas grand monde. Je croise le militaire de passage dans la région avec qui je me suis amusé il y a quelques jours sur cette même plage, je sens qu'il aimerait remettre ça, mais comme disait récemment une candidate de Secret Story: "quand j'ai gouté un gâteau, j'en veux plus", bref je préfère faire éventuellement quelque chose avec quelqu'un de nouveau plutôt que de jouer les rediffusions. Je vais marcher plus loin en lui disant à tout à l heure peut-être. J'ai quand même envie de sexe, je décide donc de partir de cette plage pour aller sur une autre du même style à dix minutes d'ici en voiture. En prenant la direction du parking, j'aperçois mon militaire dans les dunes à un endroit où il y avait deux mecs tout à l'heure, ça avait l'air d'être un couple sage d'après ce que j'avais vu tout à l'heure en passant. Je décide donc de m'arrêter un peu plus loin et d'y installer mes affaires, je vais rester sur cette plage un peu pour voir ce qu'il se passe. Je vais ensuite vers là où j'avais aperçu mon militaire. Ils sont trois, un assis qui est sage, l'autre allongé nu et le militaire lui tient la teub qui est en érection. Je suis jaloux, mon militaire a réussi un joli coup, ces deux mecs me paraissaient inaccessibles. Je me sens frustré, et à la fois j'ai envie d'en voir plus sans pour autant faire le mec voyeur qui dérangerait leurs ébats. Ils sont déjà trois, j'ai peur d'être de trop, je n'envisage donc rien hormis d'essayer de regarder en passant parce que dans ce trio il y a un mec qui est incroyablement beau, une bombe atomique qui mériterait largement de figurer dans la catégorie "plaisir des yeux" de ce blog. Un brun cheveux court superbement bien foutu, superbe silhouette, super sourire ravageur, joli corps musclé, belle peau et des yeux bleus à faire tomber (un brun aux yeux bleus: mamamia!). Je fais quelques passages à proximité, mais pas trop pour pas être lourd. Il y a aussi un surfeur pas trop loin sur sa serviette, comme ça si le trio m'aperçois je fais mine de matter le surfeur, mais je m'en fous du surfeur. Puis je reste regarder ce que fait le trio, je m'accroupis à trois mètre d'eux. Le superbogosse est allongé au centre et il fait l'objet de toutes les attentions. Il se fait p*mper par le militaire. le troisième mec me voit mais ne s'arrête pas, il se br*nle. Le militaire m'a vu aussi, mais il continue. Puis le bogosse me voit et ça ne le dérange pas non plus, il me sourit... je fais donc un petit signe timide de la main pour demander si je peux venir... il me répond par un signe de la main et de la tête qui sont positifs. Voilà, nous sommes quatre (c'est rare pour moi, le plus souvent c'est trois). Le bogosse me dévore des yeux, moi je suis un peu intimidé par son extrême beauté, mais je p*mpe son poireau bien dur, il me fera la même chose ensuite. A quatre il y a de quoi faire, je ne vais donc pas rentrer dans tous les détails. Nous sommes à plusieurs reprises interrompus par des passants (des voyeurs), et nous stoppons alors nos ébats à chaque fois. Le surfeur se lève pour regarder le trio et il s'aperçoit que nous sommes maintenant quatre, il fait une de ces têtes, il n'en revient pas! A un moment, je p*mpe le militaire, et le bogosse p*mpe le troisième mec. Puis alors que je suis à quatre pattes en train de p*mper le militaire, je vois le bogosse qui vient derrière moi et il commence à me bouffer le c*l. J'entends ensuite quelqu'un qui sort des trucs, des capotes. Je devine donc les intentions du bogosse, bien entendu j'autorise un mec comme ça à faire tout ce qu'il veut de moi (safe), je me sens soumis et j'aime ça et l'idée même de l'acte qu'il veut me faire (m'enc*ler) m'excite à un point tel que je suis obligé de freiner une main qui me br*nle en même temps au risque de jouir trop vite. Nous sommes interrompus par un passant, on cache nos sexes, et attendons deux trois minutes sans rien faire pour qu'il comprenne qu'il faut qu'il parte. Nous reprenons, cette fois le troisième mec veut passer aux choses sérieuses avec le bogosse et il enfile une capote et met du gel, c'est donc le bogosse qui va passer à la casserole et il se laisse faire, quelle polyvalence ce mec. Le bogosse est à quatre pattes et se fait pénétrer en levrette, puis il s'assoit sur le mec et se soulève de haut en bas sur le sexe du troisième mec, le militaire p*mpe alors le bogosse qui se fait enc*luer tandis que j'embrasse et caresse le bogosse. Quel moment torride je suis en train de vivre avec ce bogosse qui se laisse faire et enchaîne même plusieurs positions, il se met ensuite allongé sur le dos, et le troisième mec le pénètre de nouveau, le bogosse a toujours sa teub hyper dure et se fait br*nler par le militaire tandis que moi j'occupe l'autre trou du bogosse en me faisant p*mper. Le bogosse sent que ça va rapidement venir dans cette position, ça ne m'étonne pas, quand je me faisais prendre autrefois dans cette position ça me faisait la même chose parce que la prostate est vachement stimulée. Il se fait limer et il jouit un peu partout sur son torse avec la main du militaire qui l'astiquait en même temps. Puis le militaire jouit sur le côté sur le sable (en bon militaire il crache sa purée sur le côté et non pas sur le mec!), puis le troisième mec (l'enc*lueur) qui a enlevé sa capote, se branle et vient cracher sa semence sur l'épaule droite du bogosse et sur le sable, tandis que moi j'enchaine en giclant ma semence sur l'épaule gauche et le coté gauche du torse du bogosse. Comme à chaque fois que tout le monde a joui et qu'il y a un mec qui porte les traces blanches et visqueuses de nos liquides de mâles sur son corps, nous sourions et rigolons un peu, j'ai remarqué que c'est quasi systématique. Quelle quantité de sperme... je ne sais pas combien de millilitres ça faisait au total, mais nous avons balancé ce qu'il fallait, c'était pas des petites rations, c'était comme on dit un bon vidage de co*illes collectif. Nous discutons avant de nous séparer, le militaire me rejoint à ma serviette et il rentre avec moi au parking. L'événement de ce jour, ce n'est pas vraiment ce plan à quatre, mais c'est surtout ce super bogosse qui est une vraie bombe atomique qui fait partie du pool des plus beaux mecs que je me suis tapé dans ma vie, ce mec est beau mais c'est un truc de malade je vous jure. L'été n'est pas fini, mais c'est déjà l'été le plus explosif niveau sexe que j'ai vécu, je n'ai pas compté mais c'est un nombre à deux chiffres, je pense que je me suis tapé entre trente et quarante mecs depuis juin, vivement que je me trouve un mec pour du sérieux quand même.

Posté par anthonygaylife à 21:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

PARTIE A TROIS DANS LE BLOCKHAUS

Petit flashback pour un plan très sympa en été qui remonte à plusieurs années déjà. Je me rends à la plage, une plage gay, en fin d'été, la chaleur est bien présente et seulement quelques légers nuages voilent un peu le soleil. Après avoir descendu une falaise par un petit chemin accidentogène, me voilà sur la plage. Je marche sur le sable à la recherche d'un coin tranquille où m'installer, j'aperçois un mec qui attire mon attention, il est semi allongé sur le sable mouillé avec les pieds dans l'eau, il est très beau, un bogosse dont j'ai déjà vu la photo sur un site de drague internet, et déjà j'avais eu une attirance physique pour lui en voyant ses photos, son annonce précisait qu'il était en couple et qu'il recherchait troisième partenaire pour du sexe, elle précisait également la taille des machins des deux garçons (superbes tailles...), mais je n'avais pas répondu à son annonce, j'étais bien trop timide. Je l'ai donc bien fixé, à travers mes lunettes de soleil, parce que j'avais donc une grosse attirance physique pour lui. Pendant la plage, nous n'allons pas nous croiser, nous ne sommes pas installés dans le même coin, moi je suis plutôt dans un coin discret. Arrive donc la fin de la plage, beaucoup de mecs commencent à partir, je longe la plage pour rejoindre le chemin de sortie, et je passe devant des mecs, et notamment ce fameux mec... et je découvre qu'il est accompagné, probablement son mec qui est plus âgé que lui. J'arrive au parking, je range tranquillement mes affaires dans ma voiture. Là je vois le couple qui arrive sur le parking également, je ne peux m'empêcher de les mâter, ils me regardent également, je prends mon temps, je bois un peu d'eau, je traîne à partir. Ils démarrent et j'en fais de même deux minutes après. Ils vont peut-être à un autre endroit à quelques kilomètres d'ici, une petite plage naturiste, qui a le mérite d'avoir juste à côté des dunes abritées avec des petits sentiers labyrinthes bordés de buissons et d'arbres... bref un lieu propice à des rencontres coquines. Je vais donc dans cette direction, je m'arrête une minute en cours de route pour pisser et je continue la route. J'arrive sur le parking de la petite plage naturiste. Bonne nouvelle leur voiture y est stationnée. Je vais dans le chemin, je les vois surplombant la petite plage, et ils me voient également, moi je m'aventure dans le sentier côtier principal qui va vers les dunes. Ils me suivent, je sens l'excitation en moi. Je marche toujours, le sentier est assez long, et ils continuent à me suivre, je ne vais même pas dans les petits sentiers labyrinthes propices aux plans coquins, je reste sur le chemin principal et ils sont toujours derrière moi. Là j'arrive à un blockhaus, je n'y suis jamais allé, je m'y aventure, je ne sais pas en quel état il est, à un moment c'est le noir total, je ne sais pas trop où je mets les pieds, puis j'arrive dans la pièce principale du blockhaus qui, elle, est éclairée par la lumière naturelle grâce à une ouverture qui donne sur la mer. Me voilà seul dans ce blockhaus. Mais plus pour longtemps, voilà les deux mecs qui arrivent... Grosse montée d'adrénaline pour moi. Ils s'approchent de moi en souriant, et commencent à me caresser. Rapidement je baisse le short du bogosse, et je découvre son superbe engin, conforme aux mensurations honorables données sur le site internet, un sacré morceau, et bien taillé et rasé. Je prends son sexe en bouche, puis j'ai la teub du second mec qui se met à proximité de ma bouche, un sacré morceau également, tous les deux ont presque exactement la même qu*ue (même taille généreuse, même rasage...bref ils sont jumeaux de la bite), et je m'en occupe également, ce deuxième mec doit avoir huit ans de plus que moi. Puis le bogosse s'occupe de ma teub, bref on est en plein trio: trois qu*ues et trois bouches il y a de quoi s'occuper. Alors que je pompe le bogosse, l'autre mec va derrière moi, je suis debout le dos baissé, short baissé. Il commence à me bouffer le c*l pendant quelques minutes, il fait ça très bien. Puis je l'entends prendre quelque chose de plastifié, sans doute une capote et une dosette de gel. Je devine qu'il va vouloir m'enfourner, je le laisse commencer mais je devine que je vais casser l'ambiance en lui disant d'arrêter parce qu'à la base n'étant pas un adepte de la sodo je vais avoir du mal à me prendre son gros machin dans le derrière, et je pressens que ça ne va pas marcher et que je vais dire "aïe" très vite. Je le laisse cependant commencer, je ne vois pas ce qu'il fait et je vérifie au toucher avec ma main qu'il a bien enfilé une capote sur son membre turgescent. A ma grande surprise, ça marche, il réussit à rentrer en moi, il se débrouille comme un chef, il n'y est pas allé d'un coup, mais progressivement, comme quoi tout est possible après un bon bouffage. Il m'enfourne avec son gros calibre et je prends du plaisir. Je vous fait un résumé de la scène: un mec m'en*ule et je pompe un autre mec, j'ai le rôle de la "salope". Puis, comme dans tous les bons films gays, le mec que je pompe passe derrière moi et mon en*uleur passe devant pour se faire de nouveau pomper. Le deuxième mec, le bogosse, m'en*ule d'une manière inédite pour moi, il m'en*ule comme un petit lapin: très très très vite, ça m'a marqué, quelle énergie et quelle cadence. Étonnant, moi qui n'avait pas beaucoup d'expérience dans la sodo, en l'espace de trois quarts d'heure j'ai bien été ramoné par deux gros calibres, rien que ça. Nous voilà maintenant tous les trois côte à côte à nous br*nler et nous jutons par terre, l'aîné de nous d'abord, puis moi, et enfin le bogosse. Nous ressortons du blockhaus, et parcourons le chemin du retour ensemble en discutant, ces mecs sont très gentils, moi je leur avoue amusé avoir un peu mal aux jambes en marchant maintenant parce que mes jambes sont un peu flageolantes à cause de la position que j'ai gardé en me faisant prendre. Puis je rentre chez mes parents le c*l défoncé et les couilles vidées, avec un super souvenir sexe en tête: la preuve est que je m'en souviens encore aujourd'hui.

Posté par anthonygaylife à 17:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

ALLER SUR UNE PLAGE GAY NATURISTE

ac09220901

Aller sur une plage gay fait partie du b.a-ba du gay. C'est une expérience à faire au moins une fois. Voici quelques petits conseils perso:

1) Se renseigner sur internet sur la plage en question
Vous trouverez sur internet des infos pour vous rendre à la plage gay que vous avez choisis. Mais attention, les indications sur l'itinéraire sont parfois vagues et c'est fait exprès afin de dissuader les hétéros de base. D'une manière générale, une bonne plage gay n'est pas facile d'accès: il n'y a pas le parking bitumé, ni le bar et le glacier en haut de la plage... au contraire, la plage gay est retirée, il faut souvent beaucoup marcher, voir descendre des falaises dans des petits chemins dangereux. Le plus souvent, les plages gays naturistes jouxtent les plages hétéros naturistes et les plages normales dites plages textiles, espacés par des rochers ou des étendues de sable.C'est rare de la trouver du premier coup. Mais quand vous voyez les mecs à poil, c'est bon, vous y êtes et vous avez le smile.

2) Bien choisir sa place pour étaler sa serviette
Bien choisir sa place est primordial.  Si vous avez un peu les boules de vous foutre à poil parce que c'est la première fois, vous pouvez commencer par étapes, vous vous installez à côté de la plage gay en restant avec le maillot et vous irez en repérage vous ballader au bord de la mer sur la plage gay (ne pas aller mâter tout près des serviettes ça ne se fait pas, vous êtes en maillot). Si vous avez de l'assurance, choisissez une place avec une bonne vue sur la mer sur de charmants garçons, c'est toujours plus agréables d'avoir des voisins sympas à regarder. Les plages gays sont multigénérationnelles, il y a donc des personnes de tous âges. Avoir un septuagénaire  dans son voisinage, ne vous fera peut-être pas fantasmer, mais ça peut s'avérer utile, c'est une assurance: les personnes plus âgées sont en général de bons citoyens, si quelqu'un s'approche de vos affaires en votre absence, il n'hésitera pas à s'interposer; de plus si vous avez un soucis de santé, il sera là aussi.

3) Mettre de la crême solaire
Voir tous ces mecs à poil ne doit pas vous faire oublier les bases de la plage: se protégér du soleil avec une crême adaptée. Et n'oubliez pas d'en mettre sur votre teub et sur vos fesses.

4) Avoir un maillot avec soi (ou un sous-vêtement)
Beaucoup de plages gays naturistes ne sont pas officielles: le nudisme est juste toléré. S'il n'y a pas un panneau de la mairie affichant clairement qu'il s'agit d'une zone dédiée au nudisme, ça veut dire que vous êtes sur une plage naturiste non officielle, il est donc préférable d'avoir son maillot près de soi au cas où, même si je pense que les chasses aux nudistes n'existent plus comme on le voyait dans Le Gendarme de Saint Tropez.

5) Si vous cherchez plus que le soleil...
Les plages gays sont bien sûr un endroit privilégié pour la drague. La plage c'est déjà à la base un endroit romantique, vous êtes apaisés dans un cadre superbe et il y a des garçons trops mignons qui aiment les garçons comme vous tout autour de vous... un exemple: vous allez vous baigner et le mec qui vous mâtait vous emboîte le pas: il y a moyen d'engager la conversation. La plage c'est aussi la chaleur, et la chaleur + des mecs tous nus, ça fait frétiller les hormones. Selon la configuration de la plage, votre après-midi ne s'arrêtera peut-être pas à du simple mâtage de bogosses, il y a en effet moyen de consommer sur place. Tout dépend de la plage, la présence de rochers ou de grottes est générallement propice à des turluttes improvisées.

6) La fin de plage
On ne rentre pas à poil juste qu'au parking. On se rhabille, à la limite on reste torse nu. Il peut se passer des trucs à la fin de la plage gay, un mec qui n'osait pas s'approcher de vous sur la plage peut franchir le pas et vous filer son numéro ou alors des regards persistants échangés avec d'autres mecs peuvent déboucher sur un plan dans les dunes. Bref une plage gay peut être riche en surprises...

mer251

Posté par anthonygaylife à 17:30 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

MECS FESSES A L'AIR

3guys


12165165020215120005151515202651

Posté par anthonygaylife à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

AVOIR UNE EJACULATION ABONDANTE: LA REPONSE D'UNE STAR DU X GAY

J'ai eu la réponse d'un acteur x gay français à une de mes questions! Cet acteur français qui à le vent en poupe depuis quelques temps tourne dans diverses productions en internationale, et il vit aux Etats-Unis: il s'agit de Ludovic Canot (voir photos ici). Je lui ai envoyé un mail pour lui demandé (via son blog), comme il connait le milieu du x gay, une info: voilà un extrait de ma question [...] dans de nombreux films [...] on voit des acteurs qui ont des éjaculations abondantes et bien liquides qui sont très belles, j'aimerais savoir s'il y a une méthode particulière pour arriver à cela (régime alimentaire spécial avant de tourner la scène, vitamines, produit spécial...) [...] . Ca ne se fait pas de publier des correspondances, mais comme c'est un peu une star et que ça n'a rien de compromettant, je le fais... il ne m'en voudra pas et il ne le saura pas puisque je ne lui ai pas mentionné l'existence de ce blog, voici donc la réponse de Ludovic Canot qu'il m'a envoyé par mail quelques jours après: [...] je ne sais pas en tout cas pour moi il n'y a rien de spécial a part la plus part du temps , 2 ou 3 jours avant la scène ne rien faire et ne pas se toucher :-))) [...] Voilà, pas de scoop... mais je reste persuader qu'il y a des méthodes, c'est obligé, mais personne n'a fait une thèse là-dessus jusqu'à présent à ma connaissance!

ffff


Posté par anthonygaylife à 11:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]